Le frioul : un cadre naturel d'exception

Le Frioul est composé de deux îles (Ratonneau et Pomègues) reliées par une digue formant un port.

Ratonneau est l’île la plus fréquentée. Vous y découvrirez la pointe Brigantin, la calanque de Morgeret, le fort de Ratonneau qui surplombe la magnifique calanque de Saint-Estève, le port de l'Eoube et l'ancien hôpital Caroline qui accueille aujourd'hui de nombreuses manifestations culturelles.

Théâtre d’une faune et d’une flore exceptionnelles, les îles du Frioul sont une destination idéale pour les passionnés de nature, d’histoire, de balades insolites, de baignade et d’activité nautiques. 

Pomègues quant à elle reste plus sauvage et authentique avec  la calanque de la Crine, le port et la tour de Pomègues qui offre un magnifique panorama.

Voir les horaires des navettes
PARC NATIONAL DES CALANQUES

 

L'archipel du Frioul est aujourd'hui un lieu de vie et de refuge pour de nombreuses espèces animales et végétales remarquables. Les espaces naturels terrestres des 2  îles principales sont classés en cœur de parc. Le Parc National des Calanques assure la protection de ce patrimoine exceptionnel afin d’en préserver les richesses et offrir un accueil de qualité aux visiteurs.

Merci de nous aider à protéger cet héritage commun et le caractère sauvage des îles en adoptant des comportements respectueux de l’environnement.

Pour plus de renseignements :
www.calanques-parcnational.fr




Un peu d’histoire … 

Liée à celle de Marseille, l'histoire des îles du Frioul commence véritablement à l'arrivée des marins grecs qui, au VIème siècle av. J.-C., fondent Massalia. En 49 av. J.-C., la flotte de Jules César jette l'ancre au large des îles et assiège la cité pendant quelques jours.

Pendant les siècles qui suivirent, l'archipel servit régulièrement d'escale.

Pendant tout le XVIème siècle, les îles du Frioul furent aux premières loges lors des attaques des flottes françaises et étrangères, particulièrement espagnoles et italiennes. En 1597, les Florentins réussirent à s'emparer de Pomègues et y construisirent une tour défensive. Avant-poste de la cité phocéenne, l'archipel se fortifia davantage encore.

Pendant deux siècles, cet archipel joua un rôle sanitaire très important. En effet, les multiples échanges commerciaux exposaient Marseille à la peste et au choléra.

C'est dans les îles du Frioul, et particulièrement dans le port naturel de Pomègues, que furent mis en quarantaine les navires contaminés et leurs marchandises. Au XIXème siècle, une digue fut construite entre Ratonneau et Pomègues, reliant le port de Pomègues et le nouveau lazaret, au nord de Ratonneau. L’hôpital Caroline offrait une conception architecturale et sanitaire en avance sur son temps. L'hôpital fut définitivement fermé en 1948.

Durant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands, installés dans les anciens forts, subirent les bombardements de l'aviation américaine.

En 1970, la Marine nationale céda l'archipel à la ville de Marseille, qui construisit sur Ratonneau village et habitations privées.

Ile d'If

Passionné d’histoire et de fiction, faites escale à If pour visiter le célèbre château et revivre l’évasion épique du Comte de Monte Cristo !
Profitez de la vue extraordinaire à 360° sur Marseille et ses environs.

Découvrir